Archive | Le théâtre Flux RSS de cette section

Acte IV scène 1

Arnolphe. J’ai peine, je l’avoue, à demeurer en place, Et de mille soucis mon esprit s’embarrasse, Pour pouvoir mettre un ordre et dedans et dehors Qui du godelureau rompe tous les efforts. De quel œil la traîtresse a soutenu ma vue ! De tout ce qu’elle a fait elle n’est point émue ; Et bien […]

2 commentaires En lire plus ... »

Acte 3 scène 5

ARNOLPHE Comme il faut devant lui que je me mortifie, Quelle peine à cacher mon déplaisir cuisant. Quoi pour une innocente, un esprit si présent ? 980 Elle a feint d’être telle à mes yeux la traîtresse ; Ou le diable à son âme a soufflé cette adresse : Enfin me voilà mort par ce funeste écrit, Je vois qu’il a […]

1 Commentaire En lire plus ... »

Mariez-moi promptement

AGNÈS Mariez-moi donc promptement, je vous prie. ARNOLPHE Si vous le souhaitez, je le souhaite aussi, Et pour vous marier on me revoit ici. AGNÈS Est-il possible ? ARNOLPHE Oui. AGNÈS 615 Que vous me ferez aise ! ARNOLPHE Oui, je ne doute point que l’hymen ne vous plaise. AGNÈS Vous nous voulez, nous deux… ARNOLPHE Rien de […]

2 commentaires En lire plus ... »

Acte 3 scène 6 de Tartuffe

ORGON, DAMIS, TARTUFFE. ORGON Ce que je viens d’entendre, ô Ciel! est-il croyable? TARTUFFE Oui, mon frère, je suis un méchant, un coupable, 1075 Un malheureux pécheur, tout plein d’iniquité, Le plus grand scélérat qui jamais ait été. Chaque instant de ma vie est chargé de souillures, Elle n’est qu’un amas de crimes, et d’ordures; […]

2 commentaires En lire plus ... »

Acte 1 scène 5 de Tartuffe

ORGON 270 Mon frère, vous seriez charmé de le connaître, Et vos ravissements* ne prendraient point de fin. C’est un homme… qui… ha… un homme… un homme enfin. Qui suit bien ses leçons, goûte une paix profonde, Et comme du fumier, regarde tout le monde*. 275 Oui, je deviens tout autre avec son entretien, Il m’enseigne […]

2 commentaires En lire plus ... »

Scène première de Tartuffe

MADAME PERNELLE et FLIPOTE, sa servante, ELMIRE, MARIANE, DORINE, DAMIS, CLÉANTE. MADAME PERNELLE Allons, Flipote, allons; que d’eux je me délivre. ELMIRE Vous marchez d’un tel pas, qu’on a peine à vous suivre. MADAME PERNELLE Laissez, ma bru, laissez ; ne venez pas plus loin; Ce sont toutes façons, dont je n’ai pas besoin. ELMIRE 5 De ce que […]

2 commentaires En lire plus ... »

Blog du niveau intermédiaire |
Historiques |
Mon truc en plume |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Prosecombat
| Plumeareves, textes de Fran...
| François Lagahe